Image de Lauren Peng

TANDEM
AU 
MUSÉE

En 2020, l’onde de choc du Covid-19 n’a pas épargné le projet « Générations au Musée ». Lancé en 2014 en Suisse allemande puis en 2017 au Tessin et en Suisse romande, « GaM » avait pour objectif de réunir dans les musées des groupes intergénérationnels à l’occasion d’activités de médiation culturelle. Les fermetures prolongées et les restrictions sanitaires ont remis en cause ses fondements. Après six années d’existence, l’équipe, composée des coordinatrices chargées des différentes régions linguistiques (Veronica Carmine pour le Tessin, Gaby Ruppanner pour la Suisse allemande et La Lucarne pour la Suisse romande) et menée par Franziska Dürr, directrice de l’association Kuverum basée à Zurich, a dû faire preuve de créativité et repenser rapidement ce modèle. C’est ainsi que la pandémie a donné naissance à « Tandem au Musée ». 

 

Le dialogue, au centre de tous nos projets, est resté mais le format a été repensé. Ainsi, « Tandem au Musée - TaM » invite les personnes intéressées de choisir en duo une œuvre exposée dans un musée, découverte en ligne ou présentée dans l’espace public et d’imaginer une histoire. Pour garder une trace de cet échange, les créations sont publiées sur un site dédié : le Musée imaginaire Suisse. Afin de déclencher ces rencontres, des bénévoles, les «Guides TaM », proposent à leur entourage professionnel, familial ou à de parfaits inconnus de les accompagner au musée pour vivre cette expérience en leur compagnie.

En temps de Covid, ce nouveau format offre une grande flexibilité car les histoires peuvent être créées durant la fermeture des musées et en respectant les normes de distanciation sociale. Il suffit de choisir une œuvre présentée dans l’espace public ou en ligne. 

Depuis son lancement à l’automne 2020, une cinquantaine de « Guides TaM » et plus de quarante musées partenaires se sont joints à nous donnant naissance à plusieurs centaines d’histoires en allemand, italien, romanche et français. Cet engagement sans faille des acteurs culturels et des bénévoles démontrent qu’une vie sans culture n’est pas envisageable. Elle est indispensable quoi qu’en pensent certains, pour le bien-être de chacun, d’une société, qui par elle se réunit, partage, se projette.

Chargée de la coordination pour la Suisse romande, La Lucarne informe et met en contact les musées partenaires et les potentiels Guide TaM. Contactez Sara Terrier pour en savoir plus ! 

Capture d’écran 2021-06-07 à 08.31.12.pn
Capture d’écran 2021-06-07 à 08.31.37.pn